Prenez en main l’entretien de votre pit bike

0 Commentaire

Il est vrai que recourir à un mécanicien peut coûter cher. Alors, est-ce que cela vous dit d’entretenir, d’assurer la maintenance et de réparer vous-même votre pit bike ? Toutefois, pour les pannes sérieuses et les tâches très techniques, il vaut mieux faire confiance à un professionnel. Autre conseil, avant de mettre la main à la pâte, l’idéal serait de suivre une formation en mécanique moto. Ensuite, améliorez-vous en autodidacte, grâce aux informations que vous trouverez aussi bien sur le Web que dans les ouvrages spécialisés sur les motos. Cet article ne va pas vous apprendre à prendre soin de votre pit bike. Il va plutôt vous renseigner sur la façon de composer votre boîte à outils et votre atelier/garage pour que vous puissiez travailler dans le confort. Et si un jour l’envie vous prend de vous professionnaliser, vous aurez déjà une partie des équipements qu’il vous faut !

Les outils à avoir

Si votre outillage est complet, vous pouvez entièrement vous concentrer sur les réparations et les entretiens divers. Alors, achetez vos outils dans une boutique spécialisée dans la vente de pièces détachées et outillages pour pit bike. Lebonquad est une référence dans ce secteur. Ce qu’il faut avant tout avoir, c’est de l’espace ! Vous avez un garage ? Transformez-le en atelier. Ensuite, investissez dans un lève moto-cross. Avec cet équipement, fini les acrobaties complexes pour réussir à scruter chaque recoin de votre mini moto. Voici maintenant une petite liste des indispensables pour travailler correctement sans être interrompu : une clé à girafe, une clé à rayon, une clé à bougie, un démonte-pneu, un démonte obus, un contrôleur de pression et une pompe à pied (entretien des pneus), une bombe anti-crevaison (outil de prévention), un jeu de cale d’épaisseur, un arrache d’allumage, une douille cannelée, un dérive chaine.

Les accessoires à acquérir

Vivez pleinement votre passion ! Vous avez le pit bike, un outillage complet, mais ce n’est pas suffisant. Pensez également à acquérir des accessoires. Ne soyez pas dans la demi-mesure. L’aventure du pit bike ne fait que commencer : son avenir est brillant comme il est expliqué ici. Vous êtes donc un pionnier si vous êtes déjà dans le bain. C’est une raison supplémentaire pour vous équiper correctement. Voici quelques exemples d’accessoires qu’il serait judicieux d’avoir : bouchon spécial échappement (à placer sur le pot d’échappement lorsque vous lavez la moto), compteur d’heures, graisseur de câble, protège-jantes, sangle à cliquet et un tapis de padock accompagné d’une tonnelle. Vous pouvez y abriter lorsque vous donnerez à votre pite bike quelques entretiens ou réparations. Vous pouvez aussi le déployer lors de compétitions, car c’est là que s’établira votre équipe technique.

Quelques notions sur les lubrifiants et les huiles

La lubrification est indispensable au bon fonctionnement du moteur. Ce sont les huiles qui permettent de réaliser cette procédure. L’idéal est d’avoir une huile pour moteur haute performance. Il y a deux critères de choix de l’huile : son indice de viscosité et sa qualité. Concernant ce second point, notez qu’il existe une huile de synthèse et une huile semi-synthèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *