Menu

Conduire une voiture sans permis à point

0 Commentaire

Il est possible de conduire une voiture sans permis, mais uniquement si cette dernière est conçue à cet effet. Conduire ce type de véhicule exige cependant la détention d’un permis spécial bien qu’il ne s’agisse pas d’un permis à point.

Qu’est-ce qu’une voiture sans permis (VSP) ?

Les quads, buggys et voiturettes sont des quadricycles à moteur léger. Ces véhicules peuvent être considérés comme des VSP. Ils doivent cependant obéir à une certaine réglementation qui leur permet d’être considérés comme des VSP. Depuis 2017, les dimensions exigées doivent répondre à une norme spécifique. Le véhicule doit mesurer 3 m de long, 1,5 m de large et 2,5 m de haut. Depuis 2018, le poids à vide doit être de 350 kg maximum et la charge supportable doit être en dessous de 200 kg. Le nombre de places quant à lui, doit être limité à 2 (conducteur et passager).

Le BSR

Le Brevet de Sécurité Routière est un brevet indispensable pour conduire un VSP. L’obtention de ce brevet doit passer par une formation qui se divise en partie théorique et pratique. La partie théorique a lieu dans les collèges et permet d’obtenir une Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR1 en 5e et ASSR2 en 3e). Cette attestation justifie de la capacité d’une personne à s’adapter à toutes les situations pouvant survenir en milieu routier. L’ASR est destiné aux personnes nées après 1987 et âgées de 16 ans minimum. Une fois un ASSR ou un ASR obtenu, il sera possible de suivre la partie pratique à l’issue de laquelle vous pourrez obtenir votre BSR. Cette partie pratique dure 7 heures et est divisée en 3 séances.

Le permis AM

Ce permis a remplacé le BSR depuis le 19 janvier 2013. Toutefois, pour l’obtenir, vous devrez avoir un BSR. Après son obtention, il sera valide pour un délai de 15 ans. Le permis propose deux options pour ce faire, soit vous optez pour le « cyclomoteur » soit pour le « quadricycle léger ». Si vous souhaitez transporter un passager, vous devrez choisir l’option « quadricycle léger ». Cependant, vous courez toujours le risque de subir une sanction pénale si jamais vous enfreignez le Code de la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *